David Labarre L'aventure à perte de vue
  • Homme de radio et de télévision, Jean-Pierre Alaux est aussi romancier et scénariste. Il est l’auteur avec son complice Noël Balen de la série Le Sang de la vigne (25 volumes publiés chez Fayard) adaptée à la télévision sur France 3 avec Pierre Arditi dans le rôle-titre de l’enquêteur œnologue. Il a aussi créé un autre personnage de fiction : le très iconoclaste conservateur en chef des Monuments de France, Séraphin Cantarel, dont les cocasses aventures sont publiées chez 10/18 dans la collection « Grands Détectives » (5 opus).

    Écrivain prolixe, Jean-Pierre Alaux conjugue sa passion pour l’écriture avec l’art du micro : il signe chaque matin un billet d’humeur sur le réseau de Radio Totem (30 fréquences en Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie).

    Enfin, il a écrit 3 comédies pour le théâtre : Le coup de pédale, Avis de grand frais, Tout sauf… mais pas lui !

     

David Labarre L'aventure à perte de vue

15,90 €Prix
  • En détails

    • 144 pages
    • format 17x24cm
    • imprimé en France
    • parution 17 septembre 2020
    • ISBN 9782356393012
  • David Labarre L'aventure à perte de vue

    Les pérégrinations de l'alpiniste malvoyant

    Jean-Pierre Alaux

    David Labarre

     

    David Labarre naît atteint d’une irréversible déficience visuelle, non loin des montagnes pyrénéennes. Ce handicap, conjugué à bien d'autres mauvais coups du sort, rend son enfance difficile et chaotique. Le jeune malvoyant est à la lisière de la délinquance. La seule chose qui l'obsède vraiment, c'est le foot. À force de ténacité, il parvient à créer une équipe de  cécifoot  au Toulouse Football Club : un premier rêve qui se réalise et qu'il poursuivra en enchaînant les victoires, au niveau national comme européen, jusqu'aux jeux paralympiques de Londres en 2012. Avec la volonté farouche de dépasser son handicap, David s'essaie ensuite à l'alpinisme. Il y prend goût, l'altitude le grise ; il entreprend alors l’ascension des plus hautes montagnes françaises, parvient à vaincre l'Aneto puis le mont Blanc. Rien ne semble maintenant pouvoir arrêter l'homme qui compose avec l'absence de vue pour atteindre des sommets et étancher sa soif d'aventure. Prochainement, il a décidé de s'attaquer au Toubkal, le plus haut sommet du Haut Atlas, avant de se frotter aux neiges éternelles du Népal. Comme une leçon de courage...

Éditions Elytis

13, rue de Domrémy

33000 Bordeaux

Tél.: 09 53 33 33 00

@:elytiseditions@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram