Rompre le silence je t'accuse Pinochet
  • Originaire de Medellin (Colombie) Martha Helena Montoya Vélez est née en 1949. Elle est depuis plus de trente ans enseignante-chercheur dans diverses universités colombiennes et au Mexique, son pays d'adoption. Elle a écrit plusieurs ouvrages universitaires et a été profondément marquée par sa détention en septembre 1973,
    au Stade national de Santiago.

Rompre le silence je t'accuse Pinochet

19,00 €Prix
  • En détails

    • 208 pages
    • format 17x24cm
    • imprimé en France
    • parution 01 mai 2009
    • ISBN 9782356390172
  • Rompre le silence je t'accuse Pinochet

    Chroniques du 11 septembre 1973 au Stade national de Santiago

    Martha Helena Montoya Vélez

    Françoise Escarpit (traduction)

     

    En septembre 1973, Martha Helena Montoya Vélez est faite prisonnière et enfermée au Stade national de Santiago, pendant les semaines qui ont suivi le coup d’État du général Pinochet. Sa mère, représentation symbolique de la collusion entre la dictature et les gouvernements de transition, lui donne l’ordre péremptoire de ne jamais parler de ce qu’elle a vécu dans ce lieu de mort, de torture et de violence.
    Après plus de vingt années de silence, Martha Helena commence timidement à rédiger quelques souvenirs qui lui rongeaient l’âme et finit par refuser que le silence ne la transforme en une disparue de plus, victime de la dictature. Tissant un récit fragmentaire, elle nous montre que ce regard sur le passé n’est pas une contemplation qui s’accroche à la douleur mais un cri lucide, un appel intelligent qui permet au témoignage individuel de s’ancrer dans l’actualité et à l’expérience collective, faite de paroles et de mémoire, de devenir l’instrument de la compréhension de l’histoire.

Éditions Elytis

13, rue de Domrémy

33000 Bordeaux

Tél.: 09 53 33 33 00

@:elytiseditions@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram